Appy Geek

Google : polémique autour de nouvelles conditions d'utilisation

CLUBIC
CLUBIC
MONDAY, OCTOBER 14, 2013 6:51 AM GMT

En fin de semaine dernière, Google a annoncé l'introduction prochaine de nouvelles conditions d'utilisation pour ses services autorisant notamment l'affichage des données de l'internaute aux côtés de contenus publicitaires.

Le 11 novembre prochain, les conditions d'utilisation des comptes Google seront modifiées afin de permettre à la société d'utiliser la photo et le nom de l'internaute en association avec du contenu tiers et notamment des annonces publicitaires. Plus précisément, Google peut faire usage d'un commentaire ou d'une note +1 et ces informations seront visibles par les contacts de ses cercles ou de manière publique.

Google explique ainsi :

Si vous disposez d'un compte Google, nous pouvons faire apparaître le nom et la photo de votre profil, et toute activité que vous exercez sur Google ou sur des applications tierces connectées à votre compte Google (telles que les +1 que vous attribuez, les avis que vous rédigez ou les commentaires que vous postez) au sein de nos Services, y compris dans le cadre de la diffusion d'annonces ou dans d'autres contextes commerciaux.

Ainsi, un internaute sera en mesure de lire l'opinion de l'un de ses contacts sur la publicité d'un restaurant en particulier et il retrouvera sa photo si ce dernier a ajouté la mention +1 à un résultat de recherche. Notons que l'option de partage est cochée par défaut pour les internautes de plus de 18 ans. Pour la désactiver et empêcher l'usage de vos informations personnelles sur ce type de contenus, rendez-vous sur cette page.

Face à ces prochains changements, plusieurs internautes ont réagi en changeant la photo de leur profil par celle d'Eric Schmidt. L'ancien PDG de Google siégeant désormais au conseil de direction de la société a effectivement tenu plusieurs propos très polémiques au sujet de la vie privée de l'internaute.

Le mois dernier, Facebook a introduit de nouvelles conditions d'utilisation similaires autorisant l'usage des données de l'utilisateur à des fins publicitaires. Six associations américaines de défense des consommateurs avaient demandé à la FTC d'ouvrir une enquête sur ces pratiques.

Crédits : Neowin



Read the article on Appy Geek

Read the original article