Appy Geek

Facebook et Google rendent leurs utilisateurs plus visibles sur le Net

01NET
01NET
MONDAY, OCTOBER 14, 2013 7:35 AM GMT

Facebook et Google ont modifié des paramètres et leurs conditions d'utilisation qui rendront plus visibles leurs membres avec leurs activités et données.

Il sera encore plus difficile d'être à l'abri des sollicitations externes en étant sur Facebook et Google, qui ont modifié dans ce sens, certains de leurs paramètres ou de leurs conditions utilisation. Ainsi Facebook a supprimé une fonction qui permettait à certains membres de ne pas apparaître en cas de recherche sur leur nom. Cette option, dont la suppression avait été annoncée début 2013, avait été maintenue de manière provisoire, à condition d'aller la réactiver en manipulant ses paramètres. Cette suppression prépare la généralisation de GraphSearch censé faire tomber les "digues" de la confidentialité et de la vie privée. « Les gens trouvaient déroutant d'essayer de trouver quelqu'un qu'ils connaissaient personnellement et de ne pas pouvoir le trouver dans les résultats de recherche », a expliqué Michael Richter, responsable des questions liées aux données privées de Facebook, pour justifier cette suppression.

Sur Google +, se prépare l'exploitation des noms et photos des membres

« Le meilleur moyen de contrôler ce qu'on peut trouver sur vous sur Facebook est de choisir qui peut voir les choses individuelles que vous publiez » a t-il rappelé. De son côté Google a indiqué qu'il allait commencer, à partir du 11 novembre 2013, à utiliser dans des publicités, les photos des membres de son réseau social Google+ et les marques ou endroits qu'ils disent aimer avec le bouton "+1". Il fait valoir que le fait de crecommander des personnes qu'on connaît, pourrait vraiment aider. Pour éviter de mécontenter les membres de son réseau social de cette possibilité d'exploitation commerciale, Google a précisé que les utilisateurs pourraient choisir de désactiver cette fonction et que ce serait automatiquement le cas pour les membres de moins de 18 ans. Cette possibilité n'est pas sans rappeler celle que s'octroie déjà Facebook en exploitant les photos de ses membres. Lire aussi : - Facebook: levée de boucliers contre l'usage commercial de données privées (publiée le 6 septembre 2013)



Read the article on Appy Geek

Read the original article
Comments :